Militants pour des cosmétiques non-toxiques-Documentaires, Livres, Vidéos, Articles

DOCUMENTAIRES

« Unacceptable Levels » film documentaire lauréat de plusieurs prix.
«Des produits que nous utilisons, à la nourriture que nous mangeons et à l’air que nous respirons, ce documentaire montre comment des niveaux inacceptables de produits chimiques toxiques se sont répandus et sont devenus partie intégrante de nos vies. Ed Brown utilise le lien puissant de la famille pour illustrer à quel point notre système est compromis et les raisons pour lesquelles nous devons faire quelque chose à ce sujet. L’avenir de nos enfants en dépend « . 2012-2013

————————————————————-

«  Sous le vernis à ongles, les toxiques !  » un reportage édifiant sur la toxicité du vernis à ongles avec des analyses au laboratoire à l’appui, présenté en juin 2012 sur la chaine suisse RTS .

« Le vernis à ongles s’est imposé comme une arme de séduction massive! Pour preuve les gammes de couleurs et de marques qui déferlent dans les rayons cosmétiques. ABE a décidé de gratter les vernis pour en savoir plus sur leur composition et de faire tester leur profil toxicologique. Certains composés peuvent poser des problèmes du fait de leur pénétration dans le corps. »
———————————————————
Aluminium, notre poison quotidien

L’aluminium envahit discrètement notre vie quotidienne. Tout le monde en consomme chaque jour sans s’en rendre compte. Il est pourtant toxique.

Dans l’alimentation, dans les produits cosmétiques , dans les vaccins et même dans les laits pour bébés, les fabricants utilisent de l’aluminium.

Le Dr Pierre Souvet, Président de l’Association Santé Environnement France qui réunit plus de 2 500 médecins, a répondu aux questions de Valérie Rouvière dans son documentaire « L’aluminium, notre poison quotidien ». Il a été diffusé sur France 5 dans l’émission Le Doc du Dimanche en mars 2012.

——————————————————–

Parfums toxiques ? un reportage de France Laroque et Claire Frémont présenté à Radio-Canada le 22 février 2011. [1]

Plusieurs d’entre nous se parfument quotidiennement. Mais savons-nous vraiment ce que nous mettons sur notre peau? Les lois canadiennes n’obligent pas les fabricants à indiquer une liste complète des substances qui entrent dans la composition des parfums. La loi européenne, beaucoup plus sévère, oblige les parfumeurs à inscrire les substances allergènes. Pourquoi les consommateurs canadiens sont-ils moins protégés que les Européens?

_______________________________________

Sauver sa peau , un reportage de Paul Carrière présenté à Radio-Canada le 15 juillet 2011. [2]

Depuis quelques années, la santé et l’environnement sont devenus des préoccupations importantes pour les consommateurs. Quoi de plus normal, alors, que de se poser la question sur les effets à long terme de l’utilisation des produits de beauté ? Les rouges à lèvres, fonds de teint et autres fards à paupières sont-ils aussi sains que le prétendent les grandes compagnies cosmétiques?

_______________________________________

Le film The Story of Cosmetics , pour lequel Annie Leonard assure la narration, est un regard en profondeur sur l’industrie des cosmétiques, du rouge à lèvres jusqu’au shampoing pour bébé, et l’éternelle utilisation des produits chimiques toxiques qui conduisent à des problèmes de santé . (en anglais)

Vous pouvez visionner un extrait de sept minutes intitulé The Story of Stuff Project (« L’histoire des cosmétiques ») sur You Tube, en français.

________________________________________

Parce que vous ne valez rien ! 
Déodorants cancérigènes, rouges à lèvres qui plombent le foie, crèmes de beauté stérilisantes à base d’agents de synthèse ou de nanomatériaux non-dégradables font peser des risques sur notre santé… Pourtant les alternatives d’une cosmétique naturelle existent et nombres de fabricants s’engouffrent dans cette nouvelle brèche. Mais aucune réglementation n’existe encore en la matière. Ce film mène l’enquête.

Un documentaire français d’Olivier Sarrazin décembre 2009.

——————————————————

Trois nouvelles vidéos de courte durée portant sur le cancer du sein et les risques environnementaux sont offertes par le programme de l’Université Cornell. Vous pouvez les visionner à l’adresse suivante: http://envirocancer.cornell.edu/research/endocrine/videos/

________________________________________

Récipiendaire d’un prix, Exposure: Environmental Links to Breast Cancer (un documentaire de 60 minutes) met en vedette Olivia Newton-John, Dre Devra Lee Davis, Bella Abzug, Dre Rosalie Bertell, Matushka, Dre Susan Love et Eva Johnson. (en anglais). Il peut être considéré comme un guide du débutant au sujet des dangers environnementaux qui peuvent augmenter les taux de cancer du sein . Les experts scientifiques et médicaux, presque toutes des femmes, font un excellent travail de vulgarisation. Vous pouvez visionner des extraits sur YouTube.

________________________________________

Mâles en péril est un film documentaire de Sylvie Gilman et Thierry Lestrade, qui a reçu le prix Europa 2008 du « meilleur programme télévisé d’actualité ». Disponible sur ARTE.

Une baisse alarmante des spermatozoïdes, une nature qui se féminise, des phtalates qui se retrouvent dans le sang humain, voici quelques faits sur lesquels ce documentaire nous renseigne. Plusieurs expériences scientifiques sont présentées dont une où 26 jeunes hommes sont enduits de crèmes à base de phtalates et parabènes, deux ingrédients perturbateurs endocriniens (une des sources principales d’exposition aux phtalates sont les cosmétiques). À l’aide de prises de sang, on montre que les phtalates étaient entrés dans le sang une heure après l’application des crèmes.

Fait troublant dans ce documentaire pour boucher un coin à l’industrie cosmétique conventionnelle que crie haut et fort que les doses des ingrédients contre lesquelles les femmes crient encore plus haut et plus fort sont « infimes et inoffensives »: lors d’une expérience scientifique en laboratoire au sujet de l’exposition au bisphénol A (un autre perturbateur endocrinien interdit au Canada depuis 2010), les chercheurs constatent que ce n’est pas « la dose » qui compte mais plutôt le moment et la durée de l’exposition .

________________________________________

Notre poison quotidien , une enquête de Marie Monique Robin disponible sur ARTE.TV ou bien à Télé Québec (5 juin 2011).

Au cours des 30 dernières années, le cancer, les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer) ou auto-immunes, le diabète et les dysfonctionnements de la reproduction n’ont cessé de progresser. Comment expliquer cette inquiétante épidémie, qui frappe particulièrement les pays dits « développés » ? C’est à cette question que répond Notre poison quotidien , fruit d’une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe.

S’appuyant sur de nombreuses études scientifiques, mais aussi sur les témoignages de représentants des agences de règlementation – comme la Food and Drug Administration (FDA) américaine ou l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) –, le film montre que la cause principale de l’épidémie est d’origine environnementale : elle est due aux quelques 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre environnement , et principalement notre alimentation, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Cette grande enquête retrace le mode de production, de conditionnement et de consommation des aliments, depuis le champ du paysan (pesticides) jusqu’à notre assiette (additifs et plastiques alimentaires). Elle décortique le système d’évaluation et d’homologation des produits chimiques, à travers les exemples des pesticides, de l’aspartame et du Bisphénol A (BPA), et montre qu’il est totalement défaillant et inadapté. Elle raconte les pressions et les manipulations de l’industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques. Enfin et surtout, elle explore les pistes permettant de se protéger en soutenant ses mécanismes immunitaires par la nourriture, ainsi que le démontrent de nombreuses études scientifiques (décriées par l’industrie pharmaceutique).

Rouges et gloss: baisers chimiques , un reportage complet sur les rouges à lèvres disponible sur TSR .

On ne réalise pas toujours, en s’enduisant les lèvres de rouge ou de gloss, qu’il s’agit d’une muqueuse ultrafine et que nous mangeons ces produits conçus pour nous rendre plus séduisant(e)s. Or, un décryptage toxicologique précis révèle que tout, dans ces produits, n’est pas recommandable.

Revue du web

Les hommes devraient peut-être porter une attention plus particulière aux documents de la revue web.

  • Le Figaro, 26 nov. 08 : « Reproduction : l’espèce humaine est-elle menacée ?
  • Paris-Match, 26 nov. 08 : « La fertilité masculine est-elle en danger ? »
  • Le Monde, 25 nov. 08 : « La reproduction humaine menacée par la chimie ».
  • Libération, 24 nov. 08 : « En 20 ans, les Parisiens ont perdu 40% de leurs spermatozoïdes », entretien avec Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État à l’écologie.
  • Le Figaro, 22 sept. 08 : « Un polluant répandu altèrerait la reproduction masculine ».

En ligne

  • Plus de 50 % des jeunes Espagnols ont un sperme de mauvaise qualité, les plus touchés étant les hommes originaires des régions les plus industrialisées

C’est ce que fait apparaitre une étude réalisée par l’Institut Marquès de Barcelone auprès d’un échantillon de 1 239 hommes âgés de 18 à 30 ans. Lire l’étude (en espagnol) sur le site de l’institut.

Du côté des associations :

• les pollutions chimiques sur le site du World Wild Fund (WWF);

• “A Present for Life: hazardous chemicals in umbilical cord blood”, une brochure (PDF) coéditée par WWF et Greenpeace;

• «  Linking breast cancer and our environment: the politics of prevention  », une publication sur le rapport entre cancer du sein et environnement éditée (février 2008) par l’association Women in Europe for a common future.

La position des participants au Grenelle de l’environnement

• « Instaurer un environnement respectueux de la santé », le rapport de synthèse (PDF) du groupe 3 du Grenelle de l’environnement.

________________________________________

DES LIVRES

ZIMMER, Anne-Corinne. Polluants chimiques, enfants en danger , Éditions de L’Atelier, 2008.

ISBN : 270823952X

Présentation de l’éditeur

« Biberons en plastique, jouets, bois agglomérés, produits de toilette, insecticides, etc. Les bébés et les jeunes enfants sont très exposés aux substances chimiques omniprésentes dans notre environnement quotidien. Ils sont les plus vulnérables à leurs effets toxiques. Depuis plus de dix ans, tous les travaux scientifiques des organisations internationales, telle l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou le Forum intergouvernemental sur la sécurité chimique (IFCS) ne cessent d’alerter les États sur les dangers de l’exposition des femmes enceintes et des jeunes enfants à certaines substances toxiques. Dès le stade fœtal jusqu’aux premières années de la vie, elles altèrent de façon subtile, mais profonde, les glandes qui régulent les fonctions endocriniennes et les systèmes nerveux et immunitaire. Fruit d’une enquête minutieuse fondée sur les travaux scientifiques les plus récents, cet ouvrage est le premier à révéler au grand jour les risques de l’exposition des enfants aux polluants chimiques. Parce que l’action de ces substances porte atteinte à la condition même de l’humanité, il est urgent de prendre les précautions qui s’imposent. Ce livre, aux révélations détonantes, ouvre un nouveau champ d’action pour la santé publique. Il permet aussi à chacun de poser les gestes quotidiens qui préservent au mieux l’intégralité physique et mentale des petits et des grands. »

________________________________________

HOREL, Stéphane, La Grande Invasion , Éditions Du Moment, 2008.

ISBN 2354170114

Présentation de l’éditeur

« Nous les mangeons, les respirons, les touchons. Dans nos maisons, à notre insu, des milliers de substances chimiques partagent notre vie quotidienne, nichées dans la nourriture et l’eau, incrustées dans les détergents, les plastiques ou les tissus. Hommes, femmes, enfants et même ours polaires ont dans le sang des produits chimiques censés se trouver dans les tapis et grille-pains du monde moderne. Quels sont les risques pour la santé ?

Tandis que l’industrie défend ses marchés et ses secrets de fabrication, les scientifiques s’inquiètent de l’augmentation de l’asthme, de certains cancers, de troubles du développement, et de la chute spectaculaire de la fertilité dans les pays développés. Pour eux, cette pollution invisible et continue empoisonne l’humanité en toute discrétion et touche en premier lieu les bébés et les enfants. Le livre en réunit les preuves scientifiques et propose des solutions pratiques pour se préserver. »

________________________________________

COBORN, Theo. DUMANOSKI, Dianne. PATERSON-MYERS, John. L’Homme en voie de disparition , Éd. Terre Vivante, 1998.

ISBN 290408262X

Le livre de référence sur les perturbateurs endocriniens . Un point de vue historique et scientifique.

________________________________________

ROBIN, Marie-Monique.   Notre poison quotidien , Éditions Stanké, 2011-06-20

ISBN 978-2-7604-1079-4

Résumé de l’éditeur

Au cours des trente dernières années, le taux d’incidence du cancer a augmenté de 40 % (déduction faite du facteur de vieillissement de la population).

Durant cette période, la progression des leucémies et des tumeurs cérébrales chez l’enfant a été d’environ 2 % par an. Et on constate une évolution similaire pour les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer) et auto-immunes, ou pour les dysfonctionnements de la reproduction. Comment expliquer cette inquiétante épidémie, qui frappe particulièrement les pays dits  » développés  » ? C’est à cette question que répond Marie-Monique Robin dans ce nouveau livre choc, fruit d’une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe.

S’appuyant sur de nombreuses études scientifiques, mais aussi sur les témoignages de chercheurs et de représentants des agences de règlementation, elle montre que la cause principale de l’épidémie est d’origine environnementale : elle est due aux dizaines de milliers de molécules chimiques qui ont envahi notre quotidien et notre alimentation depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour cela, l’auteure retrace le mode de production des aliments, depuis le champ du paysan (pesticides) jusqu’à notre assiette (additifs et plastiques alimentaires).

Elle décortique le système d’évaluation et d’homologation des produits chimiques, à travers les exemples des pesticides, de l’aspartame ou du bisphénol A, et montre qu’il est totalement défaillant et inadapté. Surtout, elle raconte les pressions et les manipulations de l’industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques.

________________________________________

STIENS, Rita. La Vérité sur les cosmétiques naturels , Leduc S. éditions, 2006.

ISBN 2848990759

Présentation de l’éditeur

« Les produits chers sont-ils meilleurs ? Les « cosmétiques naturels » existent-ils vraiment? Les éthers de glycol sont-ils inoffensifs dans un lait pour le corps ? Peut-on réparer les cheveux abimés ? Pourquoi y a-t-il de plus en plus d’allergies ? Les parabènes sont-ils dangereux ?

Découvrez la liste des 1 200 composants les plus utilisés et leurs risques éventuels pour la santé et/ou l’environnement . Preuves à l’appui, analysez la composition des cosmétiques haut de gamme, des produits vendus en grande surface et de ceux dits « naturels ». Voici le seul guide pratique pour bien choisir vos cosmétiques, (crèmes, shampoings, maquillage pour toutes les marques). Surprises garanties… »

________________________________________

WITTNER, Laure. Les Cosmétiques mode d’emploi (la beauté sans stress) , Leduc S. éditions, 2005.

ISBN 2848990775

Présentation de l’éditeur

«  Nos cosmétiques sont-ils dangereux pour la santé ? Peuvent-ils irriter la peau plutôt que l’embellir ? Sont-ils aussi efficaces qu’ils le prétendent ? Qu’y a-t-il vraiment dans nos produits, de beauté ? Quels sont ceux auxquels on peut faire réellement confiance ? Que penser des parabènes, des sels d’aluminium ou des huiles : dérivées du pétrole ? Qui croire ? Que faire ? Oui, et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? Le succès de l’ouvrage récent La vérité sur les cosmétiques de Rita Stiens (Leduc S. éditions) prouve l’intérêt (et l’inquiétude !) des consommateurs sur les produits d’hygiène et de beauté qu’ils utilisent tous les jours. Ouvrir un flacon de gel-douche ou étaler une crème sur sa peau ne peuvent plus être considérés comme des gestes anodins quand on sait décoder les étiquettes. En permettant d’y voir plus clair sur ce qui se cache sous la mousse de nos cosmétiques, ce guide offre à chacun la possibilité de choisir. Produit par produit, il démêle le vrai du faux, donne des conseils pour les acheter et les utiliser au mieux. Un outil pratique et accessible pour tous ceux qui se soucient autant de leur santé que de leur beauté. »

________________________________________

DR. WENTZ, Myron.et WENTZ, Dave. avec WALLACE, K. Donna. La santé chez soi , Vanguard Press 2011.

ISBN 13 : 978-1-59315-655-8

Dans leur ouvrage La santé chez soi, l’équipe père-fils fait faire au lecteur le tour de la maison pièce par pièce, afin d’y repérer des risques insoupçonnés pour la santé liés aux produits et comportements courants des familles d’aujourd’hui. Une section du livre est consacrée à la salle de bains qui selon les auteurs, «  contient plus de produits chimiques que le garage . »

« Plus de bouteilles et de tubes se trouvent sur le comptoir, s’alignent dans l’armoire à pharmacie, s’entassent dans les tiroirs et se trouvent dans la douche, plus vous êtes susceptibles d’accumuler du poison dans votre corps. »

________________________________________

BELLE, Virginie. Quand l’aluminium nous empoisonne , Max Milo éditions, 2010.

ISBN 978-2-35341-098-9

________________________________________

NARBONNE, Jean-François. Sang pour sang toxiqu e , Thierry Souccar éditions, 2010. ISBN 978-2-916878-25-6

________________________________________

O’CONNOR, Siobhan.  No More Dirty Looks: The Truth about Your Beauty Products and the Ultimate Guide to Safe and Clean Cosmetics , Da Capo Lifelong Books, 2010.

ISBN 0738213969

________________________________________

MALKAN, Stacy. Not Just a Pretty Face: The Ugly Side of the Beauty Industry , New Society, Publishers, 2007.

ISBN 9780865715745

________________________________________

WINTER, Ruth. A Consumer’s Dictionary of Cosmetics Ingredients: Complete Information About The Harmful and Desirable Ingredients Found in Cosmetics and Cosmeceuticals , Random House, 2010.

ISBN 978-0-307-49459-7

________________________________________

GABRIEL, Julie. The Green Beauty Guide: Your Essential Resource to Organic and Natural Skin Care, Hair Care, Makeup and Fragrances , HCI, 2008.

ISBN 9780757307478

________________________________________

DEACON, Gillian. There’s Lead in Your Lipstick, Toxins in Our Everyday Body Care and How to Avoid Them , Penguin Canada, 2011.

ISBN 978-0-14-317250-5

En tant que survivante du cancer du sein, Gill Deacon prend la question des toxines dans les produits de soins corporels à cœur. Son livre est un guide convivial, informatif et de recherches méticuleuses pour des options plus réfléchies pour les soins personnels, montrant comment naviguer parmi les étiquettes trompeuses et le « greenwashing » pour finalement arriver à des choix plus sûrs, pour une famille saine et un monde plus sain.

________________________________________

FORTIN, Sylvie. Cosmétiques non toxiques , Éditions La Presse, 2011

ISBN 978289705011-6

Un livre unique enseignant l’art de fabriquer chez soi des cosmétiques non toxiques et qui, utilisant des plantes que l’on trouvent près de chez soi comme le plantain, nous conduit aux rouges à lèvres, aux crèmes et aux savons. On y trouve des recettes simples à cuisiner en peu de temps en famille ou entre amis. Un plaisir durable, écologique et non toxique.

________________________________________

VASIL, Adria. The Ecoholic Body: Your Ultimate Earth-Friendly Guide to Living Healthy and Looking Good , avril 2012, Vintage Canada

ISBN-10: 0307357155

ISBN-13: 978-0307357151

Adria Vasil, auteure canadienne experte de la vie en vert est de retour, et cette fois-ci, c’est au sujet des soins personnels. Sa dernière « éco-bible » fournit la verité sur pratiquement tous les produits qui entrent en contact avec notre corps. A partir des polluants trouvés dans les médicaments pour les sinus jusqu’aux toxines de vos sandales, l’ Ecoholic Body vous couvre de la tête aux pieds.

———————————————–

Julia, Barett. (Women in Europe for a Common Future).   »Menace sur la santé des femmes » , juillet 2012, éditions Yves Michel

ISBN 978 2 36429 0266

« Menace sur la santé des femmes » un nouveau livre qui fait le point sur les perturbateurs endocriniens directement mis en cause dans l’apparition de maladies graves du système hormonal de la femme et de l’homme. Beaucoup de produits du quotidien contiennent des substances chimiques dangereuses pour la santé : les anti-bactériens comme le triclosan que l’on retrouve dans les dentifrices, certains cosmétiques et produits ménagers ; le formaldéhyde, composé organique volatil (COV) présent dans les colles des meubles en bois aggloméré. Les jouets des enfants ne sont pas non plus épargnés puisque certains contiennent encore du chrome, des phtalates ou du formaldéhyde.

————————————————

FILMS

Enfin, axé plus sur l’alimentation un documentaire québécois que je ne saurais passer sous silence : HOMO TOXICUS .

Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l’environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Certaines d’entre elles s’infiltrent à notre insu dans nos corps et dans celui de nos enfants. En même temps que notre patrimoine génétique, nous transmettons aujourd’hui à nos enfants notre patrimoine toxique.

Diminution de spermatozoïdes de 50% en 50 ans, cancers, dérèglements de la glande thyroïde, asthme, allergies, hyperactivité et déficit d’attention chez les enfants… Des scientifiques du monde entier témoignent de l’impact des substances toxiques auxquelles nous sommes exposés à faible dose, notre vie durant. Leurs conclusions sont troublantes.

Le reportage fut diffusé à la télévision (Radio-Canada) au mois de décembre 2008 et il y eut également diverses projections publiques en France et au Québec.  

VIDÉOS ÉDUCATIFS SUR YOUTUBE

Toxins in Cosmetics/ Educational Video

Breast Cancer and the Estrogen Connection

Cosmetics Skin Care Products Dangerous Ingredients Found

Beyond the Label: A Look at the Cosmetics’ Industry

ARTICLES ET DIVERSES PUBLICATIONS 

« Des perturbateurs endocriniens dans près de 40% des produits de beauté » article publié dans la Presse le 13 septembre 2013. 

« Selon cette étude réalisée sur une base de 15 000 produits de beauté-hygiène par l’institut indépendant de notation Noteo, les vernis à ongles arrivent en tête (74% d’entre eux contiennent au moins un PE) devant les fonds de teint (71%), les produits de maquillage pour les yeux (51%), les démaquillants (43%), les rouges à lèvres (40%), les soins du visage (38%) les déodorants (36%), les dentifrices (30%) et les shampoings (24%).

Les perturbateurs endocriniens se définissent comme des substances chimiques interférant avec la régulation hormonale des êtres vivants et sont susceptibles de provoquer, même à très faibles doses, une grande variété d’effets, notamment sur le développement physiologique des individus exposés pendant la période intra-utérine.

Ils sont notamment suspectés d’avoir un impact sur la fertilité et d’être liés à l’augmentation du nombre de cancers dits hormono-dépendants, principalement ceux du sein et de la prostate. »


Dans Anticancer, prévenir et lutter grâce à nos défenses naturelles et Cancer du sein, prévention et accompagnement par les médecines complémentaires , autant  le Dr David Servan-Schreiber que la Dre Arnal Bérengère mettent en garde contre les dangers des cosmétiques conventionnels. La même chose dans le Guide to Breast Cancer du Dr Sat Dharam. Ce sont des livres sur lesquels je suis tombée par pur hasard (mon yogi ne sera pas d’accord avec cette idée…) en cherchant bien d’autres choses… Ces gens sont-ils tous de « mèche » ou bien dans l’erreur en nous avertissant des dangers des produits conventionnels de l’industrie de la beauté  !?

Saviez-vous que les conclusions du rapport Not So Sexy: The Health Risks of Secret Chemicals in Fragrance (Canadian edition ), rédigé par les chercheurs de Canada Environmental Defence et de Campaign for Safe Cosmetics, révèlent qu’il existe jusqu’à 38 produits chimiques secrets dans la plupart des parfums les plus vendus? Saviez-vous que plusieurs des ingrédients chimiques découverts par ces scientifiques sont responsables de perturbations hormonales ou endocrines ? (voir PDF -en anglais)

«  Secret chemicals revealed in celebrity perfumes, teen body sprays  »

Article publié sur le site d’EWG

Une analyse récente révèle que la vente de produits eaux de parfum Britney Spears Curious, Hannah Montana Secret Celebrity, Calvin Klein Eternity et Abercrombie & Fitch Fierce contiennent une douzaine de produits chimiques suspicieux ou plus secrets qui ne figurent pas sur les étiquettes, de multiples produits chimiques qui peuvent déclencher des réactions allergiques ou perturber les hormones et de nombreuses substances qui n’ont pas été évaluées pour leur sécurité par les instances de surveillance de l’industrie de la beauté.

«  Lissage de cheveux brésilien: liste des produits incriminés en France  » paru sur Miss-Afro.com

Coup de tonnerre : de nombreux produits de lissage brésilien présents sur le marché français seraient cancérigènes, selon une étude récente des autorités sanitaires. Miss Afro vous en donne la liste.

Est-ce que la coloration et la décoloration peuvent endommager les cheveux?

Consultez l’article «  Can coloring, dyeing or bleaching damage my hair?  » à l’adresse suivante: http://www.sharecare.com/question/hair-color-dye-bleaching

Vous pouvez également consulter la réponse du Dr. Mehmet Oz sur sharecare.com

Une étude française démontre la toxicité des phtalates, article publié dans la revue Viva http://www.viva.presse.fr/Une-etude-francaise-demontre-la_10707.html

Pourquoi acheter des produits de soins corporels et de beauté biologiques ? Bon article à lire sur Zetika.com


[1] ↑   http://www.radio-canada.ca/emissions/la_facture/2010-2011/Reportage.asp?idDoc=136239

[2] ↑ http://www.tvhebdo.com/actualites-tele/zone-doc-sauver-sa-peau/1866

Une réflexion au sujet de « Militants pour des cosmétiques non-toxiques-Documentaires, Livres, Vidéos, Articles »

  1. Bonjour,

    Je voudrais rectifier le fait que je ne suis pas associée au documentaire Sauver sa peau, qui a été réalisé par Paul Carrière, tel que mentionné dans l’article du TVHebdo (dont je suis l’auteure).

    Merci beaucoup de corriger ces informations,

    Alexe-Sandra Daigneault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 1 = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>